ConcertsExpositions

Vernissage musical suivi du concert de Sweet Fever Duo

Le samedi 09 juin, à partir de 19h00, nous aurons la chance de profiter ensemble, au Café Asso, d’une soirée festive mêlant les arts. Peinture, guitare et chant se sont en effet donnés rendez-vous dans notre oasis, pour une halte culturelle dont vous nous donnerez des nouvelles ! Catherine Vuillemin prendra la suite d’Hocine Soltani et inaugurera avec nous l’exposition de ses tableaux tandis que Daniel Patrie, son partenaire sur tous les fronts, en profitera pour nous livrer déjà quelques-unes de ses mélodies, donnant à ce vernissage une tournure inédite par chez nous.

Catherine Vuillemin puise son inspiration dans l’infinie palette qu’offrent les paysages de la Brie comme ceux de la Bretagne qu’elle chérit particulièrement. Posée avec son chevalet au beau milieu d’un champ ou tout au bord d’une plage, elle égrène ses notes en nous aidant à voir la beauté de ce qui se trouve entre nous et l’horizon, nous entraînant à chaque fois dans un voyage intime fait de lignes éperdues et d’un savant entremêlement de matière et de couleurs…

Une fois nos mirettes nourries, notre soif d’échange étanchée, nos cages à miel délassées et préparées, et notre appétit matériel autant qu’immatériel comblé, sieur Carbonne se joindra à sire Patrie et nous pourrons, dès 20h30, vibrer d’un commun accord et nous égayer davantage, au rythme du Sweet Fever Duo. Rock, blues et samba, entre chanson française et standards internationaux, devraient ravir petits et grands, d’autant que le duo ne se contente pas de pratiquer l’instrument et promet de gratifier l’assemblée d’une présence et d’un humour incomparables.

Passer ma route, par Sweet Fever Duo

Plus la peine, par Sweet Fever Duo

Knockin’ on heavens door, par Sweet Fever Duo

Doué d’un grand feeling et d’une énergie rythmique à toute épreuve, Daniel Patrie alias « Sweet Fever » est comédien autant que chanteur guitariste et peut se laisser aller parfois à de truculentes improvisations avec le public.

Le guitariste soliste Jean Michel Carbonne est rompu aux différentes facettes de l’improvisation jazz et apporte le complément mélodique indispensable à ce cocktail musical. La dextérité et la délicatesse de son jeu lui permettent de s’exprimer avec un bonheur égal dans une grande diversité de styles.

Après la virtuosité manouche, l’onctuosité jazz et la force des percussions, ce concert du mois de juin, ce dernier concert de la saison !, s’annonce lui aussi tout à fait remarquable. C’est pourquoi nous espérons que vous saurez une fois de plus saisir l’occasion de vous enrichir à prix libre dans l’ambiance si simple et si chaleureuse de ce très précieux café associatif dammartinois.

Fougueusement vôtre,
Pierre-Arnaud, pour le Café Asso

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :