Soirées

Soirée contes et lectures ouvertes

Le samedi 26 mai 2018, bons mots et belles tournures se frayeront un chemin jusqu’au Café Asso pour une soirée contes et lectures ouvertes ! Rendez-vous à partir de 19h00 pour un « apéro dînatoire » suivi, à 20h30 précises, de notre première soirée littéraire ! Les conteurs de Démons et merveilles vous raconteront des histoires tandis que d’autres, au hasard quelque animateur d’atelier d’écriture ou quelque auteur en herbe, vous proposeront des lectures, dans un ensemble poétique pour petites et grandes oreilles.

Un livre n’est rien qu’un petit tas de feuilles sèches, ou alors, une grande forme en mouvement : la lecture.
Jean-Paul Sartre (1905 – 1980)

Rencontre lecture publique, par Les Territoires de la Mémoire, sous Creative Commons BY-NC-ND
Chez nous, l’on fera ça sans microphone ; )

Non seulement nous espérons que vous viendrez, mais aussi nous espérons que vous-mêmes vous lirez. Choisissez un texte qui vous est précieux, un paragraphe ou une page qu’il vous semble utile voire nécessaire de partager, et profitez de cette occasion pour le dire, pour le faire vibrer au rythme de vos cordes vocales entraînées ou non. Car comme toujours, le Café Asso sera un lieu de bienveillance, d’amateurs au sens très positif du terme, c’est-à-dire de personnes qui aiment à se rassembler pour échanger, pour se découvrir et en l’occurrence s’écouter.

Lire haut, c’est s’affirmer à soi-même sa lecture.
Victor Hugo (1802 – 1885)

Chaque lecture est un pas en avant pour la liberté et un pas en arrière pour la dictature.
Salim Boudiaf (contemporain)

Laissons-nous bercer par le son de ces voix hésitantes ou affirmées, laissons-nous porter par le sens qu’elles traduiront. Ce sera peut-être le point de départ de rendez-vous récurrents la saison prochaine : ateliers d’écriture, club de lecture, lectures ouvertes, conte, et pourquoi pas slam et même rap, ou d’autres choses auxquelles je ne pense pas encore et qu’il serait super, vraiment, qu’ensemble nous planifions. Je sais par expérience que ces rencontres s’appuyant sur le mot, rédigé ou en devenir, mènent à des sommets d’affinité, car avec eux, c’est souvent ce qu’il y a de plus profond en nous que nous livrons.

Une lecture amusante est aussi utile à la santé que l’exercice du corps.
Emmanuel Kant (1724 – 1804)

La lecture apporte à l’homme plénitude, le discours assurance et l’écriture exactitude.
Francis Bacon (1561 – 1626)

Rendons donc hommage à notre belle langue, et faisons-lui une place de choix dans cet incroyable programme de festivités que cette aventure associative nous autorise à déployer.

Lecture, une bonne façon de s’enrichir sans voler personne.
Arlette Laguiller (1940 – )

_
Photographie utilisée pour l’illustration principale :
Lecture publique, par Centre d’action laïque de la province de Liège, sous Creative Commons BY-NC

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :