Événements

Nuit d’accueil des randonneurs de la TEM77

À partir de 19h00 pour les préparatifs, nous serons, samedi 19 mai, présents au Café Asso et sur la petite place en face pour accueillir et soutenir, toute la nuit, ces randonneurs de l’extrême qui auront choisi de parcourir 77 kilomètres dans la Brie. Ils partiront de Tournan à 20h00, suivront un chemin balisé, accompagnés ou accueillis par de nombreux bénévoles, traverseront les villages, les forêts et l’obscurité afin de boucler la boucle et d’arriver, pour les meilleurs, au petit matin. Vous pouvez d’ailleurs toujours vous inscrire, et ce jusqu’au 16 mai contre 12 euros, si cet incroyable défi vous motive !

Parcours officiel et intégral de la TEM77 en 2018

L’affiche de l’événement

[…]On nous demande : « Alors… ces 77 km ? » Alors… Difficilement racontable. On commence par des chiffres : 126 participants, 50 abandons, on l’a fait en tant de temps, on est arrivé à telle heure. Et puis… Comment raconter l’impact de la TEM 77 ? On n’en ressort pas indemne. Oui, un peu mal partout, aux muscles, aux articulations, mais finalement ça va, on reprend le rythme du travail, de la vie de tous les jours. Dans notre tête, c’est beaucoup d’émotions, d’images, de sensations qu’on a peine à quitter. Heures intenses qu’on voudrait retrouver.
Merci à vous tous pour l’organisation de cette longue marche qui vous aura demandé tant d’énergie !
« Ça ne sert à rien » nous a-t-on dit au sujet des 77 km. Pas si sûr… On en sort forcément changé.
On a qu’une envie : se remettre en chemin.
Biz à tous !
Julie – TEM77 2014

Nous vous attendrons pour notre part jusqu’à 10h00 environ, en participant d’une chaîne de 8 points de ravitaillements et nous aurons besoin de toutes les bonnes volontés ! Pour le montage, pour nous soutenir nous aussi lors de cette nuit blanche qui pourrait sinon nous achever, pour nous aider à décorer le Café, la terrasse ou la rue, pour remballer et ranger ensuite, ou pour encourager les marcheurs avec plus d’énergie que ce qu’il nous restera ! Nous comptons sur les Dammartinois des rues concernées pour décorer leurs jardins, leurs fenêtres, leurs portillons ou leurs haies, de manière à contribuer même s’ils n’ont pas envie de veiller ; )

Section dammartinoise du parcours officiel

Organisée par le CoDéRando 77, c’est déjà la septième édition de cette marche hors normes, à la fois sportive et ambitieuse, mais qui n’est pas une compétition. Chaque randonneur ira à son rythme, dans une ambiance saine et joyeuse de coopération et d’entraide – voilà qui nous correspond très bien ! –, et celles et ceux qui malgré tout abandonneront seront raccompagnés au fur et à mesure par une équipe de bénévoles dédiée. Le Café Asso n’est qu’un des partenaires de l’événement mais compte bien, cette année encore, faire de son mieux pour insuffler un peu de légèreté et de courage supplémentaire dans le cœur des aventuriers.

Pour moi, la TEM était LE défi de l’année (je dirais même de ces 10 dernières années). Et franchement, en me préparant samedi soir, je n’en menais pas large. Le moral est remonté quand j’ai retrouvé tout le monde au départ : là, je me suis dit que j’allais vivre un moment pas comme les autres… Et je n’ai pas été déçu, c’est le moins que l’on puisse dire : ces 77km ont été un grand moment d’effort et de camaraderie.[…]
Philippe, ASCT Course à pied – TEM77 2016

[…] il est 2h30 du matin, la fatigue commence à se faire sentir. Heureusement je suis partie avec une copine on papote en avançant, on arrive même à rater un peu le fléchage, bon 2km de plus. Vers 5h du matin le jour commence à se lever et le froid à tomber, la copine a mal au genou le rythme se ralentit. Il est prêt de 6h quand on atteint le ravito des 45.5 km. Je décide alors de partir seule mais jusqu’à l’arrêt suivant à 7h30 au km 54 j’ai mauvaise conscience et j’attends la copine pendant 1/2h je me refroidis… Finalement la copine trouve un autre coéquipier pour repartir, je me lance donc de nouveau seule, je suis alors en pleine forme après cet arrêt plus long. Le dernier ravito est au km 65 je décide de ne pas m’arrêter je pense avoir tous ce qu’il faut dans mon sac à dos. 10h15 plus que 10km encore 2h à tenir… la bouche devient sèche je ne mange plus… le calvaire commence, plus que 5, le dos me fait souffrir, il faut que j’avance… plus que 3 la tête me tourne, je dois m’asseoir, puis m’allonger, il ne faut pas que je m’endorme sur le bord du chemin… les concurrents que j’ai doublés dans mon euphorie du petit matin passent maintenant à ma hauteur et proposent leur aide. Je finis par avaler un sucre, un peu d’eau et 1/2 h plus tard je repars, je fais les derniers 3 km à 4 km/h et j’arrive finalement à 13h, épuisée mais heureuse de l’avoir fait !
Florence – TEM77 2015

Contrairement aux apparences, les trois quarts de la marche se font sur des sentiers GR et PR (Grande Randonnée et Promenade et Randonnée)

Les témoignages laissés suite aux éditions précédentes sont remplis de sensations logiquement contradictoires et de fierté. J’avoue qu’après les avoir lus, j’avais très envie de me lancer à mon tour !

Une organisation parfaite comme l’année dernière et tout le monde est bien sympa !
Je suis assez contente de ma performance cette année. J’ai pris soin de mes pieds et je n’ai eu aucune ampoule. Ça change tout !
J’ai marché vite jusque-là fin, 12h40 en comptant les arrêts « ravitaillement et soins des pieds », ce n’est pas mal hein ? […]
Côté récupération, je n’en reviens pas. L’année dernière je n’ai pas pu marcher pendant 3-4 jours. Cette année j’avais posé mon lundi en RTT mais au final j’aurais pu aller travailler. Un peu de courbatures mais très légères, je suis même allé promener le chien dans la forêt l’après-midi. Elle a 13 ans et a apprécié ma lenteur d’ailleurs.[…]
Anne – TEM77 2014

Trois jours après, mon esprit flotte encore entre quelques branches et les pierres luisantes des chemins. Un peu déçue, partie trop vite, j’ai abandonné au km 48. Mais grâce à vous tous : le temps d’une marche, se décoller de l’être humain, errer de balise en balise, la tête étourdie, écouter la nature parler par craquements ligneux et chants d’oiseaux.
J’ai aimé la mosaïque de paysages traversés (surtout la forêt de Malvoisine), la diversité du terrain (route, sentiers boueux, piste caillouteuse…).
Pour toutes ces heures bénévoles, rémunérées par notre seul plaisir, vraiment mille mercis !
Julie – TEM77 2013, 2ᵉ édition

Il faut dire que marcher, j’aime ça, et devenir un aventurier, forcément, ça fait un peu rêver ; ). L’année prochaine peut-être… Et pourquoi pas, alors, avec certains d’entre vous ?!

D’ici-là, préparez-vous bien et reposez-vous bien,
Sacrément impressionné, et déjà épuisé,
Pierre-Arnaud, pour le Café Asso.

_
Photographie utilisée pour l’illustration principale :
Midnight Hiking, par ancccdxh, tous droits réservés, che Flickr

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :